60 coups vers vous-même

Et si vous preniez le temps d’apprécier le chemin parcouru ? Juste maintenant.